Cyril Lecomte

Acteur / Photographe

A 15 ans j étais photographeur avant d’être acteur. Les clichés fleurissaient avec mes boutons d'acné. Je vois et sens encore la lumière rouge et les reflets des bains qui révèlent et arrêtent les images. Magiciens acides. A l'époque, je sortais avec un Leica CL, (mes initiales, tiens tiens ), je l’emmenais au théâtre. On visait la scène et on retournait baiser au labo, et un matin j’ai retourné le papier baryté pour taquiner la blanche scène de l’autre théâtre… mais pour moi, c’est le même terrain, le même lieu ou l'accident poignant se produit. Photographier c’est jouer, avec le temps, l’espace, la Terre imaginaire. Il y'a des règles, un cadre et puis en une fraction de bons moments sentis, on se jette dans le vide en espérant qu'un personnage inconnu apparaisse en air et en os. Entre ce personnage, cette photografille se trouve le Merveilleux. Mon Merveilleux. Et je ne me lasse pas de tenter l'aventure avec ce Merveilleux ! Puissé-je en faire profiter ceux qui regardent. ? Et puis un jour, j’ai perdu tous mes négatifs, mais mon intuition m’a confié qu’on me les avait volés… Ce vol m’a dégouté, il avait le goût d’un viol, j’avais perdu mes enfants. Des images mortes. Je me suis arrêté de photographier pendant 15 ans. Et puis ma femme, Oréli, m’a convaincu de remontrer des images et je suis remonté en scène, elle a choisi l’ensemble des photographies présentées à Cannes et à Paris. Gloire à elle. La vie et le plaisir sont revenus.

6Ril2013


Articles récents